Coup de coeur de Caroline

 

Dans notre série de billets Coup de coeur, nous avons demandé à des employés de Beaulieu Canada de nous partager ce qui les allument. Cette semaine Caroline, designer graphique, nous évoque sa passion des objets vintages. 

“Si je fais le bilan de chez moi, je n'ai quasiment rien de neuf.

Quand j'achète du neuf, c'est que j'ai manqué de temps et qu'il s'agissait d'un besoin d'ordre pratique urgent à combler. 

Quand j'achète du neuf, j'ai l'impression d'avoir perdu.

Perdu de l'argent, perdu de l'authenticité, perdu la chance de redonner une deuxième vie ou de prolonger une histoire.

Ça peut en faire sourire plus d'un, mais je suis de ces gens qui développent de l'affection et même de l'empathie pour certains biens matériels lorsqu'ils m'accompagnent, m'aident ou me procurent du plaisir au quotidien. Certains m'embarquent ailleurs, et font de mon chez-moi, un précieux échappatoire.

Je pense que c'est devenu un jeu. Un jeu dans lequel plein de sentiments agréables s'entrechoquent. Entre nostalgie, trouvaille, excitation, prise de risque, négociation, accomplissement...Appelez-moi Indiana Goonies. Enfin c'est souvent comme ça que je me sens. J'me fais mon cinéma et voici un aperçu de mes coulisses.”

Ses astuces pour faire des trouvailles : 

- Ne pas négliger les ventes de garage des villages reculés. Souvent les greniers de campagne regorgent d'objets exceptionnels et les propriétaires n'ont tout simplement pas conscience de leur valeur et de leur potentiel.

- Ne pas hésiter à développer un contact avec une personne qui vend UN objet intéressant. Cette personne peut être un acheteur/collectionneur compulsif qui tente tout simplement de faire de la place dans sa maison. Ça sent le vécu!

- Ne pas trop réfléchir, fonctionner au coup de coeur. Sauter sur l'opportunité, il est toujours possible de changer d'avis et de trouver preneur.

Quant aux produits Beaulieu qui s’agencent le mieux avec les objets anciens : “Mon coup de cœur du moment va à Chagall et Klee de la collection Fresque.”